Home DIY Yarn bombing, quand le crochet devient street art

Yarn bombing, quand le crochet devient street art

13 janvier 2014
street_art_yarn_crochet_1

Je ne sais pas crocheter (quand mes journées feront 36h je m’y mettrais) mais je suis crochet fan !
Je suis épatée par les résultats obtenus avec une pelote de laine et des aiguilles.

Après l’article lu dans le numéro 4 de Surexposer (revue dont je vous ai déjà parlée ici) sur Magda Sayeg la créatrice du terme Yarn bombing, j’ai eu envie de vous en dire plus car c’est le genre de motifs colorés et originaux dont je raffole et que j’aime partager avec vous via mon petit blog.

5 4 2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

yarn-bombing

SONY DSC

SONY DSC

yarn-bomb-bike Mini-Countryman-Yarn-Bomb-front-angle-view craft and folk art yarn bombing 1 065584fdf06cf0f0350cdc4deb7c5c81

Petit historique du Yarn bombing :
magda
L’américaine Magda Sayeg tenait une boutique de vêtements et pour s’occuper elle décide en 2005 de recouvrir la poignée de sa porte de boutique de tricot.
Les passants adorent alors elle décide de s’attaquer aux panneaux alentour et le succès est immédiat.
Elle réunit alors d’autres crocheteurs pour développer le travail et de fil en aiguille le succès devient planétaire grâce à quelques vidéos postées sur le web.
Depuis, elle a fait des émules et le crochet est devenu un street art à part entière.
Sources diverses trouvées sur Google Images

Ça va vous plaire

4 comments

Marie 16 janvier 2014 at 9 h 00 min

C'est exactement tout ce que j'aime …
Je ne m'en lasse pas ! merci d'avoir regroupé ces photos, je vais les user à force de les admirer mais c'est pas grave,cela me donne la pêche et la bonne humeur et surtout l'envie de m'y mettre et d'en faire encore plus !!!

Reply
decartonblog 17 janvier 2014 at 13 h 02 min

avec plaisir 😉 C'est un régal pour les yeux !

Reply
Audrey // Surexposer 4 février 2014 at 15 h 47 min

Merci ! Ca fait super plaisir de voir que la lecture de Surexposer vous inspire et donne ainsi l'envie d'aller plus loin.
Magda Sayeg fait partie des plus chouettes rencontres de Surexposer et ici, on ne se lasse pas de ses réalisations.
Merci encore pour votre fidélité. Et longue vie à votre blog, toujours très inspirant.

Reply
decartonblog 7 février 2014 at 13 h 00 min

Merci à vous, c'est agréable d'avoir un retour positif comme ça.
J'ai hâte d'avoir le nouveau numéro en main 😉

Reply

Leave a Comment